Attentat de Londres : "We are not afraid"

Au lendemain de l'attentat de Londres, le Royaume-Uni refuse de céder à la peur. La Première ministre Theresa May a appelé à ne pas céder à la terreur en évoquant la démocratie et la liberté. Dans le métro,

les "citations du jour" de certains panneaux d'information ont été remplacées par des messages de soutien à l'encontre des voyageurs.

Enfin, après ses propos controversés sur les pays du sud de l'Europe, le président de l'Eurogroupe se dit désolé mais refuse de démissionner.