Attentat de Londres : "We are not afraid"

Au lendemain de l'attentat de Londres, le Royaume-Uni refuse de céder à la peur. La Première ministre Theresa May a appelé à ne pas céder à la terreur en évoquant la démocratie et la liberté. Dans le métro,

les "citations du jour" de certains panneaux d'information ont été remplacées par des messages de soutien à l'encontre des voyageurs.

Enfin, après ses propos controversés sur les pays du sud de l'Europe, le président de l'Eurogroupe se dit désolé mais refuse de démissionner.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages