Attentat de Londres : le gouvernement britannique promet de faire toute la lumière après l'attaque au couteau

franceinfo avec AFP

Le gouvernement du Royaume-Uni a promis, samedi 30 novembre, de faire la lumière sur les circonstances ayant permis à un ex-prisonnier condamné pour terrorisme en liberté conditionnelle de tuer deux personnes à coups de couteau à Londres avant d'être spectaculairement maîtrisé par des civils loués en "héros".

"Après tout événement de ce genre, il doit y avoir – et il y a toujours une évaluation complète et une tentative de tirer les leçons", a déclaré le secrétaire d'Etat chargé de la Sécurité, Brandon Lewis, sur la BBC (en anglais). Il a refusé de dire si ce nouvel attentat constituait un "échec" pour les autorités.

Qualifiée de "terroriste" par la police, l'attaque est survenue vendredi en début d'après-midi près du London Bridge, provoquant la panique dans ce quartier très fréquenté du centre de la capitale britannique.

Une libération avant la moitié de sa peine

L'assaillant a été identifié par la police comme Usman Khan, 28 ans, condamné en 2012 pour des infractions terroristes et remis en liberté conditionnelle six ans plus tard. Il participait vendredi à une conférence organisée par l'université de Cambridge sur la réhabilitation des prisonniers, selon la presse.

La question sur toutes les lèvres (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi