Attentat de janvier 2015 : Le procès reprendra lundi sans le principal accusé

Caroline Politi
·1 min de lecture

PROCES - Ali Riza Polat, toujours souffrant depuis sa contamination au Covid-19, assistera par visio-conférence à la suite du procès. Une entorse grave aux droits de la défense, selon son avocate

Aller au bout, coûte que coûte. Après trois semaines de suspension, le président de la cour d’assises spéciale, Régis de Jorna, a annoncé jeudi aux différentes parties que le procès des attentats de janvier 2015 reprendrait lundi, et ce, même si l’état de santé du principal accusé, Ali Riza Polat, ne lui permet pas d’assister aux audiences. Le Franco-Turc de 35 ans, jugé pour complicité de crimes, s’était senti mal fin octobre, juste après les deux jours d’interrogatoire consacrés aux lourdes accusations dont il fait l’objet. Après un premier test négatif, il avait finalement été déclaré positif au coronavirus le 31 octobre, entraînant de fait la suspension du procès alors que débutaient à peine les plaidoiries des parties civiles.

« L’état de santé de l’intéressé n’est, à ce jour pas compatible avec une comparution physique à l’audience mais sa part(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Attentats de janvier 2015 : Deux autres accusés positifs au Covid-19, le procès suspendu au moins une semaine
Attentats de janvier 2015 : Le procès suspendu pour (au moins) une semaine supplémentaire
Attentats de janvier 2015 : « Vous voulez absolument un coupable, mais ce ne sera pas moi », clame le principal accusé