Attentat terroriste en Isère : le chef d'entreprise décapité était le patron du suspect

Le point à 21h30

- Le chef d'entreprise du Rhône, décapité vendredi lors de l'attaque, était l'employeur de Yassin Salhi.
- L'épouse de l'auteur présumé de l'attentat commis vendredi à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), Yassin Salhi, a été interpellée près de Lyon.
- François Hollande a appelé à "l'unité" face au "terrorisme" et à ne pas se "laisser détourner par de vaines querelles", après l'attentat.
- François Hollande a annoncé vendredi après-midi que le plan Vigipirate était porté "en alerte maximum" pendant trois jours dans la région Rhône-Alpes.


19h45 - Pour les proches de Hervé Cornara, l'émotion est grande. 

19h - La victime chef d'entreprise du Rhône, décapité vendredi lors de l'attaque, était l'employeur de Yassin Salhi. Il s'appelait Hervé Cornara.

Hervé Cornara.

16h43 - "Toute la question est de savoir s'il y a des complices", dit le chef de l'Etat dans sa déclaration à la presse après avoir rappelé les circonstances de l'attaque, dont l'auteur présumé a été placé en garde à vue, ainsi qu'un contact et son épouse.

16h41 - François Hollande annonce les mesures prises pour sécuriser la région. "J'ai voulu que nous portions le plan Vigipirate à l'alerte maximale en région Rhône-Alpes pour trois jours."

Quelles sont les mesures du plan Vigipirate en France ? Réponse en images.

16h40 - François Hollande prend la parole à la sortir du Conseil restreint à l'Elysée. "Cet attentat a fait une victime, un homme de 50 ans, qui a été lâchement assassiné," explique-t-il.

16h15 - Le chef d'entreprise du Rhône, décapité vendredi lors de l'attentat contre un site de gaz industriels en Isère, était l'employeur de l'auteur présumé de l'attaque qui a été interpellé. La tête de la victime a été retrouvée accrochée au grillage de l'enceinte du groupe américain Air Products à Saint-Quentin-Fallavier, entourée de deux drapeaux islamistes, signe d'une mise en scène. C'est la première personne décapitée en France lors d'une attaque terroriste, une pratique fréquemment utilisée en Syrie et en Irak par le groupe Etat islamique (EI).
Cet homme, qui serait âgé d'environ 45 ans, dirigeait une entreprise de transport disposant d'une habilitation pour entrer sur le site de la société américaine Air Products, où l'attaque a eu lieu, située à Saint-Quentin-Fallavier, entre Lyon et Bourgoin-Jallieu, non loin de l'aéroport.

15h40 - Au moins un second homme a été interpellé vendredi dans le cadre de l'enquête sur l'attentat perpétré dans une usine de gaz industriels à Saint-Quentin-Fallavier (Isère). "Un  véhicule a été repéré en train de faire des allers-retours suspects en périphérie de l'enceinte, son numéro d'immatriculation a été relevé et son propriétaire a été identifié. Il a été arrêté" sur la commune de Saint-Quentin-Fallavier, a détaillé une source proche de l'enquête.

15h15 - A Bourgoin-Jallieu, un rassemblement est annoncé aujourd’hui à 18 heures devant le Monument de la paix pour se recueillir en hommage à la victime de l'attentat perpétré ce matin à Saint-Quentin-Fallavier.

15h - Un attentat, dont l'auteur présumé a été arrêté, a été commis ce vendredi dans un site de gaz industriels en Isère, près de Lyon, moins de six mois après ceux de Paris. Retour sur l'attaque en images.

Le lieu de l'attentat

14h55 - François Hollande est arrivé à 14h30 à l’Élysée, où il doit présider à 15h30 un Conseil restreint après l’attentat commis dans une usine de Saint-Quentin-Fallavier. Il a convié le Premier ministre Manuel Valls (en visio-conférence depuis la Colombie) et les ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères), Christiane Taubira (Justice), Jean-Yves Le Drian (Défense) et Bernard Cazeneuve (Intérieur).

14h45 - La victime a été identifiée. Il s'agirait d'un gérant d'une société de transport demeurant à Chassieu dans le Rhône qui était sur le site de l'entreprise attaquée.

14h30 - A Saint-Priest, dans la banlieue lyonnaise, où Yassin Salhi aurait été domicilié, des policiers du Raid sont en faction. Des perquisitions sont en cours.

Des perquisitions en cours

14h15 - La compagne de Yassin Salhi, le suspect interpellé, a été mise en garde à vue.

13h51 - Manuel Valls, en déplacement en Amérique du sud, prend la décision de rentrer à Paris. Un Conseil de défense restreint va se réunir autour de François Hollande, à l'Elysée, à 15h30. Bernard Cazeneuve, ministre de l'Interieur, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Christiane Taubira, ministre de la Justice et Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, seront présents. Les hauts responsables de la police et de la gendarmerie devraient aussi se présenter. Le premier Ministre participera depuis Bogota via téléconférence.

13h45 -  Voici un rappel des attaques terroristes les plus meurtrières perpétrées depuis 1978 sur le territoire.

13h40 - La France dans le viseur de Daesh. Les sites sensibles sont sous très haute surveillance. Un dispositif qui ne semble pas décourager ceux qui veulent tuer au nom du djihad. Reportage.



13h35 - La victime "innocente", "en cours d'identification", a été "abjectement décapitée", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

13h27 - Selon Bernard Cazeneuve, Yassin Salhi a été "en lien avec la mouvance salafiste".

13h22 - L'homme arrêté, Yassin Salhi selon nos informations, était fiché en 2006 pour radicalisation, mais n'a pas de casier judiciaire, d'après Bernard Cazeneuve, qui s'exprime depuis les lieux de l'attentat.

13h10 - Selon nos informations, Yassin Salhi, 35 ans et père de 3 enfants, est l'un des auteurs de l'attentat. L'homme, qui vit à Saint-Priest (banlieue de Lyon), est actuellement entendu par les forces de l'ordre.

13h07 - Nicolas Sarkozy réclame "toute la lumière" et un "niveau de vigilance rehaussé".

13h05 -  Pour François Hollande, il faut "éradiquer les individus responsables de tels actes", mais ne veut pas créer de"divisions inutiles".

13h00 - Les politiques ont rapidement réagi à l'attentat dans une usine de produits chimiques à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Voici les principales réactions.

12h51 - "Il y a une émotion, mais l'émotion ne peut pas être la seule réponse",affirme François Hollande.

12h48 - "Il faut d'abord avoir une expression de solidarité à l'égard de la victime", ajoute le président de la République.

12h47 - "L"individu suspecté d'avoir commis cet attentat a été arrêté et identifié", indique François Hollande, en direct de Bruxelles.

12h46 - "L'attaque est de nature terroriste, dès lors qu'il a été retrouvé un cadavre avec des inscriptions", explique François Hollande, en direct de Bruxelles.

12h45 - François Hollande s'exprime en direct sur l'attentat en Isère depuis Bruxelles.

12h15 - Un Conseil de Défense se réunit ce vendredi à 15h00 à l'Elysée.

12h05 - François Hollande va quitter le sommet européen après l'attentat commis contre une usine de gaz industriels iséroise.

11h55 - L'enquête a été confiée à la sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) notamment pour "assassinat et tentatives d'assassinats en bande organisée, en relation avec une entreprise terroriste".

11h45 - L'auteur présumé de cet attentat a été interpellé par les gendarmes et était connu des services de renseignements (DGSI), selon une source proche du dossier. Des recherches sont en cours pour vérifier s'il n'était pas accompagné d'un complice.

11h40 - Le Premier ministre, Manuel Valls, ordonne une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles de Rhône-Alpes.

11h38 - La sécurité a été renforcée aux accueils des commissariats de Valence, Romans-sur-Isère et Montélimar dans la Drôme, selon le Dauphiné libéré.

11h37 - Les gendarmes ont retrouvé la tête décapitée d'une personne et recouverte d'inscriptions en arabe, accrochée à un grillage. "Le corps décapité d'une personne a été retrouvé à proximité de l'usine mais on ne sait pas encore si le corps a été transporté sur place ou pas", a expliqué une source proche de l'enquête, évoquant aussi "un drapeau avec des inscriptions en arabe retrouvé sur place".

11h35 - Un premier bilan fait état d'un mort et de deux blessés légers, selon une source proche de l'enquête.

11h30 - Un périmètre de sécurité a été instauré autour du site par les forces de l'ordre. La gendarmerie commence à faire évacuer les lieux. Le procureur de Vienne va également se rendre sur les lieux.

11h25 - Un homme a été interpellé par les gendarmes. Il est soupçonné d'être l'auteur de l'attentat.

11h10 - Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui était en déplacement dans le Rhône voisin vendredi matin, se rendait "immédiatement" sur place en fin de matinée.

11h05 - Selon les premières informations, une tête décapitée aurait été déposée à proximité de l'entreprise, accompagnée d'un drapeau islamiste. Deux hommes à bord d'une voiture ont forcé l'entrée de l'usine pour faire exploser les bonbonnes de gaz avec leur véhicule.

11h - Une forte explosion suivie d’un incendie a éclaté vers 9h50, vendredi 25 juin, dans la société Air Products, localisée avenue des Arrivaux dans la commune de Saint-Quentin-Fallavier en Isère. Un important dispositif de gendarmes et de pompiers a été déployé sur place.