Attentat contre des policiers à Paris : le récit de l'attaque qui a semé le chaos sur les Champs-Elysées

franceinfo


Un policier a été tué et deux autres grièvement blessés par balles sur les Champs-Elysées, à Paris, jeudi 20 avril. A 20h50, une voiture s'est portée à la hauteur d'un car de policiers en faction sur l'avenue et un homme en est sorti. Il a ouvert le feu avec "un fusil d'assaut" sur les fonctionnaires de police, selon le procureur de la République de Paris, François Molins. L'individu a ensuite poursuivi d'autres agents. "Une touriste qui passait par là" a également été touchée, a indiqué le procureur.

L'identité de l'assaillant "vérifiée"

L'agresseur a été abattu par les forces de l'ordre. Selon le procureur de la République de Paris, le suspect était connu des services de police. "L'identité de l'attaquant est connue et a été vérifiée", a-t-il précisé, sans donner plus de détail sur cet assaillant.

Moins de trois heures après l'attaque, le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat, via son agence de propagande, Amaq. "Nous sommes convaincus" que la piste "est d'ordre terroriste", a déclaré François Hollande depuis l'Elysée. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attentat sur les Champs-Elysées : ce que l'on sait de l'assaillant
DIRECT. Attentat sur les Champs-Elysées : une "revendication d'opportunité" de l'Etat islamique ?
Attentat à Paris : les policiers clairement pris pour cibles
Fusillade sur les Champs-Elysées : "une attaque d'une grande violence"
Attaque sur les Champs-Elysées : pourquoi l'application SAIP n'a-t-elle pas fonctionné ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages