Attentat de Conflans : le procureur fait le point sur les derniers éléments de l'enquête

·1 min de lecture

Mercredi, lors d'une conférence de presse, le procureur antiterroriste a fait un point sur l'enquête en cours concernant l'attentat de Conflans, lors d'une conférence de presse. Deux collégiens de 14 et 15 ans ont été déférés pour avoir désigné l'enseignant Samuel Paty à l'assaillant, a-t-il notamment indiqué.

Cinq jours après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine, lors duquel Samuel Paty, un professeur d'histoire-géographie, a été décapité, l'enquête se poursuit. Mercredi, le procureur de la République antiterroriste Jean-François Ricard a tenu une conférence de presse pour faire un point sur la progression des investigations.

Deux collégiens déférés devant la justice

L'enquête a été confiée à un juge d'instruction pour "complicité d'assassinat terroriste", et vise notamment un père d'élève Brahim C. et le militant islamiste radical Abdelhakim Sefrioui, a indiqué le procureur. Parmi les sept personnes qui ont été déférées devant la justice se trouvent également deux collégiens de 14 et 15 ans, soupçonnés d'avoir désigné l'enseignant à l'assaillant Abdoullakh Anzorov, en échange d'une somme d'argent de 300 à 350 euros.

Un "lien de causalité directe" entre la campagne sur internet et l'attentat

Le procureur a également précisé qu'il y avait un "lien de causalité directe" entre la campagne sur internet ayant visé Samuel Paty après qu'il ait montré à...

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :