Attentat des Champs-Elysées : les policiers sous le choc

France 2

Il s'appelait

Xavier Jugelé et il était policier. Il a été assassiné lors de son service, 15 jours avant ses 38 ans. Vendredi 21 avril, ses collègues lui ont rendu hommage au Trocadéro à Paris, ainsi qu'à Toulouse (Haute-Garonne). Certains le connaissaient personnellement : "C'était mon meilleur ami sur Paris. On pense que cela n'arrive qu'aux autres et on se prend un mur en pleine face", témoigne une de ses collègues.

"On ne veut pas être abattu comme des chiens"

Au-delà de l'émotion, les policiers laissent éclater leur colère. "On est des êtres humains. On est policiers certes, on veut bien protéger les gens, on est rentré dans la police pour cela. Mais on ne veut pas être abattu comme des chiens", lance une policière. La profession est inquiète pour son avenir en mission. Un hommage national sera rendu la semaine prochaine au policier.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attentat sur les Champs-Élysées : émotion et colère chez les policiers et leurs familles
Attentat des Champs-Elysées : l'enquête se poursuit
Attentat sur les Champs-Elysées : les zones d'ombre de l'enquête
Attentat sur les Champs-Élysées : la personnalité de Karim Cheurfi décortiquée par les enquêteurs
Attentat des Champs-Elysées : les policiers endeuillés et en colère

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages