Attentat des Champs-Elysées: le père du tueur sera jugé pour apologie du terrorisme

Le père de Karim Cheurfi, auteur de l'attaque des Champs-Elysées le 20 avril dernier, sera jugé pour apologie du terrorisme en juin prochain, après avoir menacé de morts des policiers dans un commissariat de Seine-Saint-Denis. 

Le père de l'auteur de l'attentat des Champs-Élysées sera jugé en juin, pour apologie du terrorisme et menaces de mort auprès de policiers en Seine-Saint-Denis, a appris l'AFP ce dimanche auprès du parquet de Bobigny.
    
Un magistrat du parquet l'a convoqué devant le tribunal correctionnel de Bobigny le 9 juin pour répondre de menaces de mort sur personnes dépositaires de l'autorité publique et apologie du terrorisme, a précisé cette source.

Placé sous contrôle judiciaire

Dans l'attente de son procès, le père de Karim Cheurfi, l'homme qui a tué un policier sur les Champs-Élysées le soir du 20 avril, a été placé sous contrôle judiciaire et soumis à une obligation de soins.
    
Selon une source proche du dossier, il s'était rendu vendredi, ivre, au commissariat de Noisy-le-Grand, en banlieue parisienne, et avait lancé aux fonctionnaires que si son fils n'avait pas tué le policier, c'est lui-même qui "l'aurait fait". Il a, par la suite, contesté avoir tenu ces propos, a-t-on indiqué de même source.

La commune de Chelles a refusé d'inhumer son fils au cimetière municipal 

Lors de son audition, il avait expliqué avoir consommé de l'alcool et décidé de se plaindre au commissariat après avoir appris que le maire de Chelles, la commune de Seine-et-Marne où il habite et où résidait son fils, non loin de Noisy-le-Grand, avait refusé d'inhumer ce dernier dans le cimetière municipal.
  ...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages