Attentat des Champs-Élysées : les premiers résultats de l'enquête

France 3

Dès hier soir, jeudi 20 avril, les policiers se sont rendus au domicile de l'auteur présumé de

l'attentat des Champs-Élysées en Seine-et-Marne. En perquisitionnant le domicile de l'assaillant, les policiers ont retrouvé des ouvrages religieux. "À l'intérieur de sa voiture, un Coran figurait à côté d'un fusil à pompe. Un Coran, mais aussi une adresse. L'adresse d'un commissariat. Les enquêteurs cherchent à savoir si l'homme a pu se radicaliser, s'il avait d'autres cibles", explique Olivier Martin.

Un assaillant qui n'était pas fiché S

Ce vendredi 21 avril, les policiers ont fait de nouvelles constatations au domicile de l'assaillant. "Parallèlement, trois personnes ont été mises en garde à vue, dont deux membres de sa famille. Mais attention cela ne veut pas dire qu'il s'agit nécessairement de personnes ayant pris part de près ou de loin à l'attentat d'hier soir. Une source judiciaire évoque davantage des vérifications classiques dans ce type d'affaires. Une chose est sûre, l'homme était surveillé. Il faisait l'objet d'un sursis avec mise à l'épreuve. Pour autant il n'était pas fiché S", conclut le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attentat sur les Champs-Élysées : quel impact sur le scrutin de dimanche?
VIDEO. A Carmaux, Benoît Hamon poursuit sa campagne : "Je refuse de suspendre la démocratie"
DIRECT. Attentat sur les Champs-Elysées : le procureur François Molins confirme l'absence de "signe" de radicalisation de l'assaillant en détention
Gironde : un cachalot de 15 tonnes s'échoue et meurt en face de la dune du Pilat
VIDEO. Etats-Unis : un camion accroche une voiture et la tire sur près de 6 km

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages