Attentat des Champs-Élysées : un Conseil de défense à l'Élysée

France 3

"Pour le gouvernement, hélas, le scénario est désormais bien connu", explique Anne Bourse, en direct de l'Élysée. "Dès hier, le président a pris la parole, et ce matin, comme à chaque nouvel attentat,

un Conseil de défense s'est tenu à l'Élysée pendant 3/4 d'heures autour du président de la République avec le Premier ministre, quatre ministres régaliens et les directions du renseignement français. Mais cet attentat va forcément bouleverser la campagne. On l'a entendu, certains candidats ont modifié leur agenda, préférant les déclarations officielles", fait remarquer la journaliste.

50 000 policiers, 7 000 militaires

Pour le gouvernement, le défi est d'assurer la sécurité du scrutin de dimanche, qui va se dérouler sous état d'urgence. "À 48 heures du premier tour de cette élection présidentielle, plus de 50 000 policiers et gendarmes sont mobilisés, s'ajoutant aux 7 000 militaires de l'opération Sentinelle", détaille Anne Bourse. Difficile de savoir quel impact cet événement aura sur le vote de dimanche.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Sécheresse : de violents incendies en Gironde
Attentat sur les Champs-Élysées : les forces de l'ordre à nouveau prises pour cible
Attentat des Champs-Élysées : la réaction de Donald Trump
Explosions à Dortmund : un escroc interpellé
Attentat contre des policiers à Paris : la vie reprend son cours sur les Champs-Élysées

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages