Attentat sur les Champs-Élysées : émotion et colère chez les policiers et leurs familles

France 3

Une centaine de femmes et de compagnes de policiers venues de toute la France se sont rassemblées samedi 22 avril au Trocadéro, à Paris. Elles sont là pour crier leur colère, 48 heures après la mort d'un gardien de la paix, Xavier Jugelé, abattu par Karim Cheurfi jeudi 20 avril sur l'avenue des Champs-Élysées. Elles souhaitent aussi attirer l'attention sur les conditions de travail particulièrement difficiles des policiers.

Des rassemblements qui vont se poursuivre

"On ne peut plus supporter qu'on leur jette des cailloux, qu'on les brûle, qu'on les prenne pour cible, qu'on les assassine", déclare une femme de policier. Certaines d'entre elles se sont ensuite rendues sur les Champs-Élysées, à l'endroit où Xavier Jugelé est tombé sous les

balles d'un terroriste, jeudi soir. Vendredi 21 avril, des policiers s'étaient déjà réssemblés à Paris et à Toulouse, en mémoire de la victime de 37 ans. Dans les jours qui viennent, les gestes de soutien à la famille de Xavier Jugelé et à ses amis vont se poursuivre.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Besançon : un videur de boîte de nuit poignardé à mort lors d'une bagarre qui a dégénéré
Attentat déjoué : les deux suspects arrêtés à Marseille présentés à la justice
Présidentielle : "La vigilance, déjà d'un niveau très élevé, a été maintenue à la hauteur de la menace terroriste"
Présidentielle : il y a des patrouilles "autour des bureaux de vote" et des policiers "lourdement armés en réserve"
Attentat sur les Champs-Elysées : les familles de policiers manifestent

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages