Attentat de Boston : "Les Etats-Unis restent la cible numéro 1 des djihadistes"

Louis Caprioli, conseiller du groupe de sécurité privé Geos et ancien responsable de la lutte anti-terroriste à la DST se dit peu surpris par l'attentat sur le sol américain.

La double attaque de Boston vient rappeler que les Etats-Unis sont toujours vulnérables face aux menaces terroristes. Est-ce surprenant ?

- La question première est de pouvoir déterminer qui est à l'origine de cet attentat : est-ce un groupe interne américain de type groupuscule d'extrême droite ou alors est-ce un attentat lié à la mouvance djihadiste internationale ? Pour l'instant nous n'avons pas de réponse.

Si c'est une attaque de groupes djihadistes, cela ne me surprend pas car les Etats-Unis restent leur cible numéro 1, à l'extérieur comme à l'intérieur du territoire. En 2001, les terroristes avaient réussi l'impossible grâce à un effet de surprise, à une série de dysfonctionnements à tous les niveaux. Les services allemands n'avaient pas repéré la cellule terroriste basée à Hambourg, les services américains n'avaient pas empêché l'entrée sur le sol américain des terroristes qu'ils avaient pourtant identifiés, les instructeurs des formations de pilotage d'avion n'avaient pas été surveillés... Depuis, la menace n'a cessé d'augmenter.

Jusqu'à présent, les Etats-Unis ont été épargnés, mais il y a tellement d'individus prêts à commettre des attentats...

Sans oublier qu'il peut s'agir aussi d'une affaire interne sur fond de débat sur les armes.

Comment les Etats-Unis ont lutté jusqu'à aujourd'hui contre le terrorisme ?

- Beaucoup de réseaux ont été démantelé sur le sol américain. Soit à la suite (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Attentat de Boston : "Les Etats-Unis restent la cible numéro 1 des djihadistes"
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.