Attentat avorté de Villejuif: Ahmed Ghlam condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

·1 min de lecture

Sid Ahmed Ghlam a été condamné, jeudi 5 novembre, à la réclusion criminelle à perpétuité pour sa tentative d'attentat contre une église de Villejuif (Val-de-Marne) et pour le meurtre de la professeur de gymnastique Aurélie Châtelain, en avril 2015. C'était l'un des rares procès pour terrorisme de ces dernières années où le principal suspect était présent dans le box des accusés.

Les magistrats de la cour d'assises spéciale ont suivi, jeudi, les réquisitions du parquet. Sid Ahmed Ghlam, Algérien âgé de 29 ans, est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans. Il écope par ailleurs d'une interdiction définitive du territoire français.

Quelques heures avant le verdict, et pour la première fois du procès qui aura duré un mois, Sid Ahmed Ghlam a déclaré « regretter amèrement son parcours », sans pour autant reconnaître les faits qui lui étaient reprochés.

► À lire aussi : Attentat manqué de Villejuif: «J'étais tombé dans le piège, c'était impossible de refuser»

Ghlam assure avoir renoncé à l'attaque de l'église

Mercredi 4 novembre, ses avocats avaient plaidé la relaxe, estimant qu'un doute subsistait sur les circonstances de la mort d'Aurélie Châtelain, et qu'il devait donc profiter à leur client. Sur l'attentat avorté dans une église de Villejuif, dans le Val-de-Marne, Sid Ahmed Ghlam avait confirmé à la cour ce projet, avant d'expliquer y avoir renoncé quelques heures avant. Une version qui n'a semble-t-il pas convaincu les magistrats..

Invité à prendre une dernière fois la parole face au tribunal, Sid Ahmed Ghlam a déclaré : « Je culpabilise et je culpabiliserai toute ma vie. »