Attentat avorté de Villejuif en 2015: les juges ordonnent un procès aux assises pour le tueur d'Aurélie Châtelain

1 / 2

Attentat avorté de Villejuif en 2015: les juges ordonnent un procès aux assises pour le tueur d'Aurélie Châtelain

Les juges d'instruction antiterroristes ont renvoyé devant une cour d'assises Sid Ahmed Ghlam, accusé d'avoir tué une jeune femme de 32 ans, Aurélie Châtelain, en 2015, à proximité d'une église de Villejuif (Val-de-Marne) où il projetait un attentat, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes.

Neuf autres protagonistes, dont deux sont présumés morts en zone irako-syrienne, seront jugés aux côtés de Sid Ahmed Ghlam lors de ce procès, qui devrait avoir lieu d'ici fin 2020, ont précisé ces sources. 

L'accusé nie tout lien avec la mort d'Aurélie Châtelain

Dans leur ordonnance, signée mardi et dont l'AFP a eu connaissance, les trois juges d'instruction chargés de cette enquête ordonnent le renvoi de Sid Ahmed Ghlam notamment pour "assassinat et tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste", "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Il est accusé d'avoir voulu attaquer le 19 avril 2015 une église de Villejuif, au sud de Paris, à l'heure de la messe dominicale.

Cet étudiant algérien alors âgé de 23 ans aurait renoncé à son projet et appelé les secours car il s'était tiré par accident une balle dans la jambe après avoir tué Aurélie Châtelain, professeure de fitness croisée sur le parking où il préparait son assaut.

La famille d'Aurélie Châtelain "attend le procès avec impatience. Ce sera une nouvelle page douloureuse mais il faut en passer par là", a déclaré à l'AFP Me Antoine...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi