Attentat du 13-Novembre : le geste immonde d'un chirurgien de renom fait scandale

·1 min de lecture
![CDATA[Eric Tchaen / Pool / Bestimage]]

Un geste "contraire à la déontologie [qui] met en cause le secret médical". Alors que la page des attentats du 13 novembre 2015 n'est toujours pas tournée, et est même encore vive bientôt sept ans après les faits avec un procès toujours en cours, voilà qu'un chirurgien fait l'objet d'une plainte pour avoir vendu aux enchères la radio d'une victime des attentats. Selon Mediapart, c'est un chirurgien orthopédiste réputé qui a mis aux enchères sur OpenSea, un site spécialisé dans la vente d'objets numériques NFT, la radio d'une survivante du Bataclan qu'il avait opérée, sur laquelle on voit un avant-bras transpercé par une balle de Kalachnikov.

Contacté par nos confrères, le chirurgien a reconnu les faits, expliquant l'avoir fait non pas pour l'argent mais "dans une vocation pédagogique" avant de retirer son offre. Assurant "s'être posé la question d'un point de vue éthique", il reconnaît "l'erreur" de ne pas avoir demandé l'autorisation à la patiente opérée. Il avait précisé sous le cliché que cette dernière avait "perdu son petit ami dans cette attaque" et souffrait d'"une fracture ouverte de l'avant-bras gauche avec une balle restante de Kalachnikov dans les tissus mous". Un geste rapidement dénoncé sur Twitter par Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP, et ce "pour qu'il n'y ait aucune ambiguïté sur [son] indignation".

Martin Hirsch dénonce un acte "d'une gravité exceptionnelle"

Très remonté, celui-ci dénonce "un acte scandaleux" (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Tombée d'une falaise elle survit miraculeusement à une chute de 20 mètres
TÉMOIGNAGE Mon assistante maternelle a secoué mon bébé qui est mort à 5 mois
Une mère doublement endeuillée fait tomber le meurtrier de sa fille
Elle regarde dans ses spams et devient millionnaire
Delphine Jubillar : cet objet qui aurait pu être “balancé dans la fosse avec la victime”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles