Attentat à Stockholm: le camion bélier dans la foule, un mode opératoire déjà utilisé par Daesh

L'attentat au camion bélier perpétré ce vendredi à Stockholm n'a pas été revendiqué, mais son mode opératoire évoque les attaques de Nice, Berlin et Londres. 

Après Paris, Berlin et Londres, une nouvelle capitale européenne a été frappée par un attentat ce vendredi. Quatre personnes  ont été tuée et douze blessées ce vendredi à Stockholm, en Suède, lorsqu'un camion a foncé dans les passants, en plein centre de la ville. La méthode employée n'est pas sans rappeler celle observée en juillet dernier à Nice, ou encore lors de l'attentat ayant frappé Berlin en décembre. 

Des poids lourds lancés contre la foule

A Stockholm, ce vendredi, un poids lourd a foncé vers 15 heures (heure de Paris) sur les piétons au croisement de Klarabergsgatan, une artère du centre-ville, et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale suédoise, Drottningsgatan, faisant quatre morts et douze blessés. Il a fini sa course en s'encastrant dans la façade du grand magasin Åhléns. 

Les autorités suédoises ont rapidement évoqué la piste d'un attentat, et le scénario rappelle les attaques meurtrières commises à Nice, Berlin, ou plus récemment, Londres. 

Il y a quelques jours, le 22 mars, à Londres, le Britannique Khalid Masood, avait foncé avec sa voiture dans la foule sur le pont de Westminster, faisant au total quatre morts et une cinquantaine de blessés. Il avait ensuite poignardé à mort un policier avant d'être abattu dans la cour du Parlement. Le 19 décembre 2016, le Tunisien Anis Amri avait foncé à bord d'un camion sur un marché de Noël en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages