Attentat à Saint-Pétersbourg : le kamikaze identifié

France 3

Voici le visage du kamikaze de Saint-Pétersbourg (Russie). Il a été formellement identifié grâce à des expertises ADN et à la vidéo-surveillance. On l'aperçoit ici dans le métro, quelques minutes avant de se faire exploser, hier, lundi 3 avril. Âgé de 22 ans, Akbarjon Djalilov est né au Kirghizstan, un pays qui compte près de 600 ressortissants dans les rangs de l'État islamique en Syrie.

Trop tôt pour parler d'un attentat islamiste

Mais pour les autorités russes, il est trop tôt pour parler d'un attentat islamiste. Pour l'heure, aucune revendication. Au lendemain du drame, les témoignages se multiplient. Sur son lit d'hôpital, une rescapée témoigne. En poursuivant sa route, le conducteur a facilité l'intervention des secours. Les médias russes l'ont érigé en héros. Toute la journée, des centaines de fleurs ont été déposées à l'entrée du métro, en hommage aux victimes.



Retrouvez cet article sur Francetv info

La Corée du Nord a lancé un missile balistique dans la mer du Japon
DIRECT. Attaque chimique en Syrie : une résolution des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni présentée devant le Conseil de sécurité de l'ONU
Attaque chimique en Syrie : "J'ai honte pour la communauté internationale"
Russie : ce que l'on sait d'Akbarjon Djalilov, l'auteur présumé de l'attentat du métro de Saint-Pétersbourg
Syrie : ce que l'on sait de l'attaque chimique qui a fait plusieurs dizaines de morts

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages