Attentat à Nice : la France menacée

Après l'attentat perpétré à Nice jeudi 29 octobre, les forces de sécurité et de renseignements ont tiré la sonnette d'alarme : la France est menacée. "Depuis quelques jours, c'est tout le territoire qui est sous la menace", explique Nathalie Perez, journaliste pour France Télévisions, en direct du parquet antiterroriste de Paris. Les services de renseignements ont reçu de nombreux messages, émanant notamment du groupe terroriste Al-Qaïda, "qui appelait à frapper tous les sites stratégiques français, à l'intérieur et à l'extérieur du territoire". Le plan Vigipirate réhaussé Jeudi 29 octobre, un vigile du consulat de France en Arabie Saoudite a été blessé après avoir été attaqué au couteau. "Le ministère de l'Intérieur rappelle, une nouvelle fois, à tous les services de police, de faire preuve d'une extrême vigilance", rapporte la journaliste. Le plan Vigipirate a été monté à son plus haut niveau, le plan "urgence attentat".