Attentat à Nice : la communauté catholique touchée en plein cœur

Partout en France, jeudi 29 octobre dans l'après-midi, des églises sonnent le glas : elles rendent hommage aux victimes de l'attaque de Nice (Alpes-Maritimes), survenue plus tôt dans la journée. L'attentat rappelle tragiquement, à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), la date du 26 juillet 2016, lorsque deux islamistes radicaux assassinaient le père Jacques Hamel dans son église. Après la nouvelle attaque, sa sœur est bouleversée. "Je pense aux familles qui vont avoir la même souffrance que la nôtre, c'est une souffrance inépuisable", souffle Roseline Hamel. Des messes organisées en hommage aux victimes À Lourdes (Hautes-Pyrénées), près de 300 pèlerins se sont arrêtés pour prier. "C'est l'ensemble de notre société qui est touché, meurtri", déplore Monseigneur Xavier d'Arodes, le vice-recteur du sanctuaire de Lourdes. Dans la capitale, des messes dédiées aux victimes et à leurs familles ont été organisées dans la journée du 29 octobre.