Attentat à la basilique Notre-Dame à Nice : qui était Vincent Loquès, ce sacristain aimé de tous assassiné par un terroriste ?

franceinfo
·1 min de lecture

Il aurait dû fêter son 55e anniversaire ce vendredi, mais le terroriste ne lui en a pas laissé le temps. La mort atroce de Vincent Loquès, égorgé jeudi 29 octobre en même temps que deux autres personnes à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice, laisse un grand vide au sein de la paroisse dont il était le sacristain.

"Tous les matins, je le voyais ouvrir les portes, et maintenant je sais que je ne pourrai plus le voir et papoter avec lui", pleure une fidèle interrogée par France 2 au lendemain du drame. Dès l'annonce de l'attentat, jeudi, des paroissiens étaient venus se recueillir devant l'édifice. Parmi eux, une jeune femme en larmes, inconsolable : "On vient d'apprendre à la télévision que notre sacristain a été assassiné. C'est un choc. Je le vois toujours en train de marcher, allumer les bougies…"

Recruté par le curé de l'époque, le père Jean-Louis Giordan, Vincent Loquès occupait la fonction de sacristain dans la basilique depuis 2013. Cet employé laïc (qu'on appelle aussi parfois bedeau), rémunéré, fait office d'homme à tout faire dans une église : petits travaux de maintenance, ornements, préparation matérielle des messes (hosties, musique, etc.).

"Il aimait l'église où il travaillait. Il essayait de l'embellir en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi