Attendre plutôt que payer: l'Estonie teste une alternative originale à l'amende pour excès de vitesse

1 / 2

Attendre plutôt que payer: l'Estonie teste une alternative originale à l'amende pour excès de vitesse

C'est souvent un argument avancé par les personnes prises en flagrant-délit d'excès de vitesse: "j'étais pressé". C'était le cas encore la semaine dernière pour ce conducteur de Subaru flashé à 200km/h et qui avait expliqué être en retard à son rendez-vous au garage.

S'il est impossible de savoir la part des personnes interpellées réellement "pressées", ce qui dans tous les cas ne constituera pas une excuse valable, l'Estonie a trouvé une réponse originale pour mettre...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi