Ce qui attend Thomas Pesquet à bord de l’ISS

Par Chloé Durand-Parenti
·1 min de lecture
L’équipage tel qu’il sera installé à bord de la capsule Crew Dragon (de gauche à droite) : Thomas Pesquet, Megan McArthur, Shane Kimbrough et Akihiko Hoshide.
L’équipage tel qu’il sera installé à bord de la capsule Crew Dragon (de gauche à droite) : Thomas Pesquet, Megan McArthur, Shane Kimbrough et Akihiko Hoshide.

L’astronaute français doit décoller vendredi à bord de la capsule CrewDragon de Space X pour rejoindre l’ISS samedi en fin de matinée. Il y passera 6 mois.

Cinq ans après son premier vol dans l'espace, l'astronaute français Thomas Pesquet s'apprête à regagner la Station spatiale internationale (ISS) pour de nouvelles aventures en apesanteur : une mission baptisée Alpha. Son départ depuis le centre spatial Kennedy situé en Floride, initialement programmé jeudi 22 avril à 12 h 11 (heure de Paris ? 6 h 11 en Floride), a été reprogrammé ce vendredi 23 avril à 11 h 49 (heure de Paris ? 5 h 49 en Floride), en raison de prévisions météorologiques défavorables.

Ce voyage aller n'a rien d'une routine pour le normand de 43 ans puisqu'il s'agit de son tout premier trajet à bord du vaisseau Crew Dragon de l'entreprise privée américaine SpaceX fondée par Elon Musk qui emportera des astronautes vers l'ISS pour la seconde fois seulement. À ses côtés, trois autres astronautes prendront place : deux Américains, l'ancien colonel de l'US Army Shane Kimbrough (53 ans) et l'ingénieure-océanographe Megan MacArthur (49 ans), ainsi qu'un Japonais, l'ingénieur Akihido Hoshide (52 ans).

À LIRE AUSSIL'ISS, un laboratoire dans les étoiles

Le réveil sonnera donc très tôt pour eux vendredi matin afin qu'ils puissent prendre leur petit-déjeuner, par sécurité, plusieurs heures avant le décollage. Après quoi, ils passeront un dernier contrôle médical et enfileront leur nouvelle combinaison avant d'embarquer à bord de deux Tesla qui les conduiront jusqu'au mythique pas de tir 39 A, autrefois utilisé par le programme Apollo et par les navettes sp [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :