"On vous attend pour 2022" : à Montpellier, Hidalgo accueillie en (presque) candidate

·1 min de lecture

En visite mardi à Montpellier, nouvelle étape de son tour de France, Anne Hidalgo profite pour déambuler auprès de la population, qui lui réserve un accueil plutôt chaleureux. "Ça doit vous changer d’ambiance", lui fait remarquer une boulangère visiblement ravie de voir la maire de Paris devant sa boutique. Anne Hidalgo acquiesce : "Ça change beaucoup d’ambiance !", ironise-t-elle, loin de la situation dans la capitale, où la politique nationale n'est jamais très loin.

Il semble en effet que le soleil montpelliérain chasse les nuages parisiens qui flottent au-dessus d’Anne Hidalgo. Dans la ville d’Occitanie, on réclame des photos et on l’encourage même à être candidate. "On vous attend pour 2022 !", lance un jeune homme qui la croise dans le centre-ville.

Rencontres imprévues

Accompagnée du maire socialiste de Montpellier, Michaël Delafosse, elle se dit touchée par ce type d’interpellations. "Ça fait toujours chaud au cœur parce que c’est la jeunesse qui vous dit qu’elle compte sur vous, donc c’est un des plus beaux messages qu’on peut entendre !", sourit-elle, avant de se recentrer : "Mais voilà, on travaille !"

 

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

 

Là-bas, Anne Hidalgo a insisté sur sa volonté de s’inspirer des initiatives locales. Comme ici, à Montpellier, lorsqu’elle se rend sur le site d’une ancienne raffinerie en cours de dépollution, au cœur d’un projet d’aménagement urbain, ou encore lorsqu’elle va à la rencontre ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles