Atteintes à la laïcité à l'école: le nombre de signalement a plus que doublé sur un mois

Une salle de classe. (illustration) - REMY GABALDA © 2019 AFP
Une salle de classe. (illustration) - REMY GABALDA © 2019 AFP

Le ministère de l'Education a recensé 720 signalements en octobre pour des atteintes à la laïcité, un chiffre plus que doublé par rapport à septembre, avec toujours une forte part des incidents lié au port de tenues religieuses, a-t-il annoncé ce mercredi.

Ce chiffre est en hausse de 130% par rapport à septembre, où 313 incidents avaient été recensés dans les écoles, collèges et lycées.

Ces chiffres étaient auparavant communiqués chaque trimestre, mais leur publication est passée à un rythme mensuel depuis septembre à la demande du ministre de l'Education Pap Ndiaye, qui a promis la "transparence" sur ces sujets. Au total, 627 incidents avaient été relevés au premier trimestre 2022 (décembre à mars) et 904 au deuxième trimestre (avril à juillet 2021).

Les collèges majoritairement concernés

40% des incidents recensés en octobre le sont pour "port de signes et tenues" religieux, contre 54% en septembre, a précisé le ministère dans un communiqué. Ils concernent "principalement les espaces et temps d'activités hors de la classe", et sont toujours de loin la première cause de signalements.

Viennent ensuite les provocations verbales (14%, contre 5% en septembre), la contestation d'enseignement (12%, contre 7%), le refus des valeurs républicaines (9%, contre 2%), les revendications communautaires (6%, contre 7%), le refus d'activité scolaire (5%, contre 7%).

Par types d'établissements, la majorité des faits ont eu lieu en octobre dans des collèges (52%, contre 36% en septembre), 37% dans des lycées (contre 51% en septembre), et 11% dans le premier degré (contre 13%).

Un plan du ministère détaillé ce jeudi

Face à la hausse des atteintes à la laïcité, le ministère prévoit un plan en quatre axes pour renforcer l'accompagnement des chefs d'établissements et mieux les protéger, détaillé dans une circulaire qui sera publiée ce jeudi au Bulletin officiel.

Les quatre axes sont les suivants: "sanctionner systématiquement et de façon graduée le comportement des élèves portant atteinte à la laïcité lorsqu'il persiste après une phase de dialogue", "renforcer la protection et le soutien aux personnels", "appuyer les chefs d'établissement en cas d'atteinte", "renforcer la formation des personnels et en premier lieu celle des chefs d'établissement".

Article original publié sur BFMTV.com