Atteinte de la maladie d’Huntington, Charline Pouillet se bat pour financer la recherche

Un combat de tous les instants. Porteuse de la maladie d’Huntington, une dégénérescence neurologique, Charline Pouillet a décidé de se fixer des défis sportifs pour faire connaître cette maladie. Elle a gravi le Mont-Blanc, a traversé la France à vélo en une semaine. Son prochain objectif est de taille : elle va rallier à pied Caen (Calvados) à Paris en seulement deux jours. Récolter des fonds pour la recherche À travers ces exploits, Charline Pouillet cherche à se prouver à elle-même mais aussi à son père, atteint de la maladie également, qu’il est possible de se surpasser malgré tout. Cela permet aussi de récupérer des fonds. "Pour le Mont-Blanc, on avait récolté 5 000 euros, pour la traversée de France à vélo 2 600 euros. Ce sont des sommes, peut-être pas énormes, pour faire avancer la recherche. Donc bien sûr c’est un objectif mais je pense que le but premier c’est de donner de la visibilité à la maladie", explique-t-elle.