Publicité

Atteint d'un cancer, il découvre qu'une demande d'euthanasie a été faite en son nom

La famille du patient a déposé plainte contre X pour usurpation d’identité et tentative d’assassinat.

Le patient assure qu'il ne voulait pas recourir à l'euthanasie (Getty Images) (Getty Images)

C'est une histoire à peine croyable que raconte La Dépêche. À Lons-le-Saunier, dans le Jura, la famille d'un patient hospitalisé pour un cancer a découvert qu'un certificat avait été demandé par une personne non identifiée pour réaliser une euthanasie en Suisse.

Saisi par la famille, Me Patrick Uzan a indiqué à l'Agence France Presse avoir "déposé plainte par courrier postal pour tentative d'assassinat par usurpation d'identité". Selon lui, "il semblerait qu'un médecin ait délivré un certificat" à la demande du patient hospitalisé pour un cancer. Mais, les proches de ce dernier assurent qu'il ne voulait pas recourir à une euthanasie ni mettre fin à ses jours. Le patient, atteint d'un cancer des sinus depuis le printemps 2022, a d'ailleurs alerté sa famille en découvrant que son euthanasie en Suisse était fixée au 10 octobre 2023.

Tentative d'assassinat

L'avocat de la famille a obtenu "le certificat médical d'un psychiatre de Lons-le-Saunier" qui explique s'être rendu à l'hôpital et avoir "constaté que l'homme qui était venu (me) demander un certificat n'était pas le même". Le psychiatre assure lui aussi avoir été victime d'une usurpation d'identité lorsqu'il a délivré un "certificat de bonne santé psychique en vue d'une euthanasie en Suisse" à quelqu'un qui serait donc un "imposteur". Pour Me Uzan, le patient serait lui "victime d'une tentative d'assassinat". Selon les informations du Progrès, la famille ne sait pas qui aurait pu usurper l'identité du patient. Une plainte contre X pour usurpation d’identité et tentative d’assassinat a été déposée.

VIDÉO - Faustine Bollaert : "Je suis pour le droit de choisir la fin de sa vie"