Attaques terroristes : des jeunes musulmans protègent la cathédrale de Lodève pour la messe de la Toussaint

Ce week-end, les célébrations de la Toussaint ont résonné de façon particulière pour les chrétiens. Après l’attentat de Nice, les lieux de culte ont été placés sous haute surveillance. À Lodève, dans l’Hérault, des jeunes musulmans volontaires ont prêté main forte aux forces de l’ordre pour assurer la sécurité aux abords de la cathédrale. Des citoyens vigilants Éviter l'amalgame et multiplier des actions de protection, ces jeunes revendiquent le titre de "Citoyens vigilants" face aux dérives fondamentalistes. Ils lancent un appel au Président Emmanuel Macron pour étendre cette expérience partout en France. "On sait qu'on ne peut pas se substituer aux forces de police, donc il faut soutenir ces initiatives citoyennes de manière à ce que les jeunes puissent faire, dans un cadre réglementaire, de la vigilance et de la surveillance", souligne Elyazid Benferhat, porte-parole des citoyens vigilants. Afin de développer cette prise de conscience ailleurs sur le territoire, ils ont lancé un appel sur les réseaux sociaux. Dialogue entre communautés Pour ces jeunes garçons, il s'agit surtout de rassurer les paroissiens et d'éviter toute forme de confusion. "Dans l'inconscient des gens quand ils entendent 'islamisme' ils entendent 'Islam', donc au final on est tous stigmatisés", explique un jeune homme. Du côté de la communauté chrétienne de Lodève, on salue cette action symbolique : "Il faut qu'on les aide et qu'on les soutienne car l'amalgame est vite fait", assure une fidèle de la cathédrale.