Attaques de pétroliers dans le Golfe : les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite appellent à sécuriser les approvisionnements en énergie

franceinfo avec AFP
Jeudi, le pétrolier japonais "Kokuka Courageous" a essuyé des tirs en mer d'Oman, près du stratégique détroit d'Ormuz. Un autre pétrolier, norvégien, a lui aussi été attaqué.

Un signal d'alarme lancé à la communauté internationale. Les Emirats arabes unis ont appelé les puissances internationales à contribuer à la sécurisation du commerce maritime et des approvisionnements en énergie en provenance du Golfe, samedi 15 juin, deux jours après les attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman.

"La communauté internationale doit coopérer pour sécuriser la navigation internationale et l'accès à l'énergie", a affirmé le ministre des Affaires étrangères émirati, cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane, lors d'un sommet en Bulgarie. Cité par l'agence officielle WAM, le ministre émirati a également appelé à la "désescalade" dans la région.

La région est complexe et a beaucoup de ressources, que ce soit du gaz ou du pétrole, qui sont nécessaires pour le [reste du] monde. Nous voulons que le flux de ces ressources reste sûr afin d'assurer la stabilité de l'économie mondiale.

le ministre des Affaires étrangères émirati

lors d'un sommet en Bulgarie

Le ministre de l'Energie saoudien, Khaled al-Faleh, a lui aussi demandé samedi une réponse "décisive" aux menaces sur les approvisionnements mondiaux en énergie après ces attaques. "Il doit y avoir une réponse prompte et décisive aux menaces sur les approvisionnements en énergie (...) créées par les récents actes terroristes" dans la région du Golfe, a déclaré le ministre lors d'un sommet au Japon, selon son compte Twitter.

Jeudi, le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi