Attaques au Niger : le ministre de l'Intérieur Alkache Alhada fait un point sécuritaire

L'attaque de deux villages de l'ouest du Niger qui a fait 100 morts samedi, la plus meurtrière commise par des jihadistes contre des civils au Sahel, a frappé une région frontalière du Mali toujours instable malgré des efforts sécuritaires importants réalisés ces derniers mois. Le point avec Alkache Alhada, ministre de l'Intérieur au Niger.