Attaques à Paris : huit intox qui circulent sur le web

Francetv info

Etat d'urgence, écoles fermées, manifestations interdites : la France est en état de choc, samedi 14 novembre, au lendemain des attentats les plus meurtriers de son histoire. Parmi les informations qui circulent il y a les officielles. Et celles qui sont erronées. Francetv info vous aide à y voir plus clair, en listant les intox.

>> Au lendemain des attaques à Paris, suivez la situation en direct

1Une photo du concert au Bataclan avant l'attaque

Ce qui circule. Cette photo d'une salle pleine, prise de la scène, avec les musiciens vus de dos.

Pourquoi c'est faux. La photo est bien celle d'un concert du groupe Eagles of Death Metal, qui se produisait vendredi soir au Bataclan. Mais elle n'a pas été prise vendredi 13 novembre. Elle date d'un concert organisé trois jours plus tôt, qui plus est à Dublin (Irlande), observe France Info.

2Un incendie dans la "jungle" de Calais, en représailles

Ce qui circule. C'est sans doute l'intox la plus partagée sur les réseaux sociaux. Le camp de migrants à Calais (Pas-de-Calais) s'embrase sous les flammes. Certains y voient la conséquence d'une manifestation de joie des migrants, d'autres des représailles de riverains.

Pourquoi c'est faux. Il y a bien eu un incendie dans la "jungle" de Calais pendant la nuit. 2 500 m² de tentes et de cabanons ont brûlé, sans faire de victime. Mais rien à voir avec les attentats parisiens. "L'incendie n'est pas lié aux événements de Paris car c'est un feu d'origine électrique", a martelé à France 3 le sous-préfet du Pas-de-Calais.

3Une attaque aux Halles, dans le centre de Paris

Ce qui circule. Durant la nuit, des informations ont circulé sur une fusillade dans le quartier des Halles à Paris.

Pourquoi c'est faux. Rien n'a été officiellement confirmé, indique Le (...) Lire la suite sur Francetv info

VIDEO. "On a échappé au pire" : un rescapé raconte l'horreur du carnage du Bataclan
Attentats de Paris : où en est l'enquête ?
Attentats à Paris : le pape François bouleversé
Attentats à Paris : les jours d'après
Attentats à Paris : toutes les communautés religieuses ont apporté un message de paix