Attaque suicide dans une caserne, un militaire tué, selon le ministère de la Défense

ALGER (Reuters) - Un kamikaze a attaqué dimanche matin une caserne du sud de l'Algérie, tuant un militaire, dans ce qui constitue le premier attentat suicide à la bombe dans le pays depuis plusieurs années, a fait savoir le ministère de la Défense.

L'identité de l'assaillant, qui a agi dans une caserne de la région de Bordj Baji Mokhtar, n'a pas été communiquée.

Le conflit en Libye et la détérioration de la situation sécuritaire au Mali font craindre des troubles en Algérie, alors que s'activent des groupes armés dans les régions du Sahara et du Sahel.

L'Algérie est elle-même en proie à une crise politique majeure après un an de manifestations de masse qui ont contribué à évincer le président.


(Lamine Chiki, version française Elizabeth Pineau)