Attaque de Sept-Sorts : le conducteur condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

·2 min de lecture

L'auteur de l'attaque de la pizzeria de Sept-Sorts, qui a tué une adolescente de 13 ans, en août 2017, a été condamné, jeudi, à la réclusion criminelle à perpétuité. Assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, cette condamnation a été rendue "en raison de l'exceptionnelle dangerosité de l'accusé", a justifié le président de la cour d'assises.

Le verdict a été rendu au procès du chauffard qui avait foncé sur une pizzeria en région parisienne en août 2017. Il avait tué une jeune fille de 13 ans et avait blessé une dizaine de personnes. La Cour d'assises de Seine-et-Marne l'a condamné jeudi à la peine maximale, à savoir la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans. 

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

"On l'a eu, la société l'a eu"

Ce verdict a été rendu "en raison de l'exceptionnelle dangerosité de l'accusé", selon les mots du président de la Cour d'assises. L'accusé, lui, n'a eu aucune réaction à l'énoncé de ce verdict. Dans la salle, un homme portant un t-shirt à l'effigie d'Angela, l'adolescente décédée, lève le poing. La mère de la victime, elle, fond en larmes. Le père est sorti de la salle en disant "On l'a eu, la société l'a eu".

"Je suis très contente. On a eu notre justice, enfin", soupire Sarah, qui travaillait à la pizzeria le soir des faits. "On nous a entendus. On nous a écoutés, la peine ne réparera pas le mal qu'il a fait, mais elle est très juste. Il ne pourra plus faire de mal."

"On a clairement montré qui était coupable"

Pendant le procès, le conducteur a toujours dit qu'il n'avait pas eu l'intention de tuer. La préméditation a pourtant bien été retenue par les jurés, ce qu'a salué François Mazon, l'avocat des parents de l'adolescente décédée. "Il n'a pas assumé ses responsabilités et de ce point de vue-là, ce fameux sentiment de culpabilité qu...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :