Attaque de Rambouillet : Emmanuel Macron a assisté aux obsèques de la policière tuée

·1 min de lecture

Emmanuel Macron et son épouse ont assisté jeudi après-midi aux obsèques privées de Stéphanie Monfermé, la fonctionnaire de police assassinée vendredi par un Tunisien de 36 ans dans un commissariat de Rambouillet, dans les Yvelines. Le chef de l'Etat et Brigitte Macron sont venus à titre privé dans le village de Saint-Léger-en-Yvelines où l'agente administrative âgée de 49 ans résidait et où elle a été inhumée à l'issue d'une cérémonie religieuse.

Cette cérémonie étant réservée aux proches et aux collègues, la rue menant à l'église Saint-Jean-Baptiste a été bouclée dès 14 heures par un important dispositif de sécurité. Les journalistes présents ont été éloignés à 100 mètres du lieu de culte, vers le centre de ce village de 1.400 habitants. Avant son arrivée, le président de la République avait fait déposer une gerbe, parmi la vingtaine d'hommages fleuris, sous le porche en bois de l'église médiévale.

Une cérémonie publique présidée par le Premier ministre

Le Premier ministre Jean Castex présidera vendredi une cérémonie d'hommage nationale à Rambouillet, à quelques mètres du commissariat où Stéphanie Monfermé a été mortellement agressée au couteau. Elle sera décorée de la Légion d'honneur à titre posthume, a fait savoir Matignon jeudi. 

>> LIRE AUSSIPolicière poignardée à Rambouillet : proches, collègues et élus lui rendent hommage

Lors de cette cérémonie publique, Jean Castex sera accompagné du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, du garde des Sceaux Eric Dupond-M...


Lire la suite sur Europe1