Attaque près des ex-locaux de « Charlie Hebdo » : les confessions du suspect

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Selon Le Parisien, le Pakistanais de 26 ans assure ne pas comprendre comment il a pu « attaquer ou blesser autant quelqu'un ».
Selon Le Parisien, le Pakistanais de 26 ans assure ne pas comprendre comment il a pu « attaquer ou blesser autant quelqu'un ».

Interrogé le 15 décembre 2020, Zaheer Hassan Mahmoud, suspecté d'être l'auteur de l'attaque près des ex-locaux de Charlie Hebdo, s'est montré prolixe. « Je n'étais pas venu pour tuer? », lâche-t-il à la juge antiterroriste qui le questionne sur cette fameuse journée du 25 septembre 2020, date à laquelle il est accusé d'avoir sérieusement blessé deux employés d'une société de production à la feuille de boucher sur un trotoire de la rue Nicolas-Appert, dans le 11e arrondissement de Paris.

Selon Le Parisien, le Pakistanais de 26 ans assure ne pas comprendre comment il a pu « attaquer ou blesser autant quelqu'un ». Il reconnaît toutefois avoir été « choqué » par la republications des caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, journal satirique qu'il ne découvre, via des vidéos sur YouTube et TikTok, que sept ou huit jours avant son passage à l'acte. « Il s'agissait d'imams et des gens au Pakistan qui brûlaient des drapeaux français et qui manifestaient contre l'État français. J'ai voulu comprendre. C'est comme ça que j'ai entendu le nom de Charlie Hebdo », assure-t-il à la juge.

À LIRE AUSSI« Ce droit si merveilleux d'emmerder Dieu, nous n'y renoncerons pas »

« J'étais en colère, c'était noir »

Repérages devant ce qu'il pense encore être les locaux du journal, visionage de vidéos anti-Charlie... Le Pakistanais entre alors dans une véritable spirale. C'est animé d'un sentiment de révolte qu'il se rend rue Nicolas-Appert. Dans son sac : trois bouteilles de white spi [...] Lire la suite