Attaque de Nice: trois gardes à vue ont été levées

Raphaêl Maillochon avec Hugo Septier
·1 min de lecture

Il s'agit des trois premiers individus qui avaient été interpellés à Nice.

Quatre jours après l'attaque dans une église de Nice, les investigations se poursuivent. Ainsi, de source judiciaire, BFMTV a appris ce dimanche soir que trois gardes à vue ont été levées. Il s'agit des trois premièrs individus qui avaient été interpellées à Nice.

De fait, trois personnes restent actuellement gardées à vue dans le cadre de cette enquête.

Samedi en fin d'après-midi, les policiers avaient décidé de deux gardes à vue supplémentaires. Il s'agissait de deux hommes âgés de respectivement 25 et 63 ans. Ils étaient présents tous deux au domicile d'un homme précédemment interpellé à Grasse samedi. Ce dernier, un ressortissant tunisien de 29 ans, est soupçonné d'avoir côtoyé l'assaillant, Brahim Issaoui.

"Il est susceptible d'avoir voyagé avec" l'assaillant, Brahim Issaoui, Tunisien lui aussi, a relaté une source proche de l'enquête.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :