Attaque de Nice : où en est l'enquête ?

Source AFP
·1 min de lecture
Devant la basilique de Nice, le 30 octobre.
Devant la basilique de Nice, le 30 octobre.

Les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de deux hommes, samedi 31 octobre, dans l'après-midi, dans le cadre de l'enquête sur l'attaque survenue à la basilique de Nice, jeudi. Âgés de 25 et 63 ans, ils ont été arrêtés à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, au domicile d'un individu interpellé quelques heures plus tôt, selon les informations communiquées dimanche par une source judiciaire. Ce dernier, un ressortissant tunisien de 29 ans interpellé samedi après-midi à Grasse (Alpes-Maritimes), « est suspecté d'avoir côtoyé l'auteur lors de son trajet migratoire », a indiqué à l'Agence France-Presse une source proche du dossier. Il est « sûrement » arrivé en France depuis peu, a-t-elle ajouté. « Il est susceptible d'avoir voyagé avec » l'assaillant, Brahim Issaoui, Tunisien lui aussi, a relaté une source proche de l'enquête. Dimanche, il était toujours en garde à vue.

Trois autres suspects sont sortis de garde à vue ce même dimanche, sans aucune charge retenue contre eux : un homme de 47 ans, arrêté jeudi soir après avoir été vu aux côtés de l'agresseur sur des images de vidéosurveillance la veille de l'attaque, et un individu de 35 ans, interpellé vendredi à Nice pour avoir été en contact avec Brahim Issaoui. Le cousin du deuxième suspect, âgé de 33 ans, présent à son domicile au moment d'une perquisition des policiers, avait aussi été arrêté.

L'assaillant est venu en France « pour tuer », estime Gérald Darmanin

L'assaillant présumé de la basilique, Br [...] Lire la suite