Attaque meurtrière contre deux églises en Espagne, le pays en deuil

© FORTA

Les habitants d'Algésiras, dans le sud de l'Espagne, observent jeudi une journée de deuil et devaient se rassembler pour condamner l'attaque à la machette contre deux églises de la ville, dans laquelle un sacristain a été tué et un prêtre blessé la veille. Les autorités espagnoles ont ouvert une enquête pour "terrorisme" à la suite de cette double attaque, dont l'auteur présumé a été arrêté.

"A 19H00 passées, un homme est entré dans l'église de San Isidro d'Algésiras et a attaqué le prêtre, armé d'une machette, le blessant grièvement", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un message à la presse. "Il s'est ensuite rendu à l'église Nuestra Señora de La Palma où il s'en est pris au sacristain, après avoir causé divers dégâts", a ajouté le ministère.

Le sacristain a alors "réussi à sortir de l'église mais a été rattrapé à l'extérieur par l'assaillant, qui lui a asséné plusieurs blessures mortelles", a poursuivi le ministère, ajoutant que l'assaillant avait été "immobilisé et arrêté" par la police.

Ces deux églises sont situées à quelques minutes à pied l'une de l'autre dans cette ville de la pointe sud de l'Espagne. Sur Twitter, le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, a "adressé (ses) plus sincères condoléances aux proches du sacristain décédé lors de la terrible attaque d'Algésiras" et souhaité "un prompt rétablissement aux blessés".

Le maire d'Algésiras a décrété un jour de deuil et a invité les habitants à se rassembler pour condamner cette ...


Lire la suite sur ParisMatch