Attaque de Londres : l'assaillant était déjà connu de la justice britannique

Le passé d'Usman Khan commence à ressurgir après sa mort. L'homme a attaqué de nombreuses personnes à l'aide d'un couteau vendredi 29 novembre à Londres (Royaume-Uni), tuant deux individus. Si dans une vidéo de 2008, il assure ne pas faire partie de la mouvance islamiste, il est condamné à une peine illimitée en 2012 pour terrorisme. Une remise en liberté qui dérange Boris Johnson 5 ans après cette vidéo, il envisage d'organiser un attentat contre la bourse de Londres et veut installer un camp d'entraînement de jihadistes au Pakistan. Condamné pour ces faits, il a été libéré il y a un an en étant placé sous bracelet électronique. "C'est une erreur de faire sortir ces criminels violents et dangereux trop tôt de prison", a dénoncé le Premier ministre britannique Boris Johnson. Samedi 30 novembre, le groupe État islamique a revendiqué l'attentat et parle d'Usman Khan comme d'un de ses combattants.