Une attaque de drones frappe un site industriel russe à plus de 1 000 km de l'Ukraine

Des drones ukrainiens ont visé tôt mardi une région industrielle de la République russe du Tatarstan, faisant 13 blessés. Selon une source au sein du secteur ukrainien de la défense, l'un des sites visés est une "entreprise assemblant des drones Shahed".

Une attaque de drone revendiquée par Kiev a visé tôt mardi 2 avril un site industriel au Tatarstan et fait 13 blessés, ont indiqué les autorités de cette République russe située à plus de 1 000 kilomètres de l'Ukraine.

L'Ukraine mène régulièrement des attaques de drones ou sabotages contre des usines, voies ferrées ou raffineries en territoire russe, mais il est rare qu'une frappe touche des infrastructures aussi éloignées de la frontière.

Une source au sein du secteur ukrainien de la défense, interrogée par l'AFP, a affirmé qu'il "s'agissait d'une opération du GUR", le renseignement militaire ukrainien, qui a revendiqué par le passé de multiples attaques de ce type sur le sol russe.

Selon cette même source, la frappe aurait visé un site d'assemblage de drones. "C'était une opération du GUR, une attaque de drones ukrainiens sur une entreprise assemblant des drones (explosifs, NDLR) Shahed. Des dégâts importants ont été infligés au site", a affirmé la source, sans préciser si l'attaque avait été lancée depuis le territoire russe ou ukrainien.

Côté russe, le service de presse de Roustam Minnikhanov, le dirigeant de la République du Tatarstan, a indiqué qu'"une attaque de drone aérien a été effectuée ce matin contre des usines du Tatarstan situées à Ielabouga et Nijnekamsk".

Une zone économique spéciale visée

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Dans les tranchées de Zaporijjia, un chantier pour construire des lignes de défense ukrainiennes
Volodymyr Yermolenko : "Poutine ne va pas s'arrêter avec l'Ukraine (...), il va continuer"
La France va livrer "des centaines" de blindés et des missiles à l'Ukraine