Attaque en diffamation : Magali Berdah épinglée pour avoir abusé « du droit d’agir en justice »

Nouveau rendez-vous judiciaire manqué pour celle qu’on surnommait la papesse des influenceurs. Magali Berdah a été condamnée le 23 octobre dernier à verser 2 000 euros de dommages et intérêts à Sam Zirah, a rapporté ce mardi 7 novembre Le Parisien.

En cause d’après nos confrères : sa tentative de poursuivre en diffamation le blogueur, jugée « abusive » par la justice, a indiqué au journal l’avocat de Sam Zirah. À la source de cette bataille judiciaire, des propos tenus par le blogueur lors d’un épisode de son émission « Au jour d’aujourd’hui », diffusée en mars 2022.

20 000 euros réclamés à Sam Zirah

Dans cette édition, Sam Zirah évoquait la situation tempétueuse de Magali Berdah, lâchée à l’époque par un couple star d’influenceurs : Julien et Manon Tanti. Le binôme avait en effet décidé de quitter l’agence de Magali Berdah, Shauna Events, qui gérait leur carrière. « Shauna Events devrait plus de 400 000 euros au couple », « Magali doit de l’argent aux candidats », avait alors affirmé le blogueur, analysant la situation.

À lire aussi Exclusif - Magali Berdah : «On a menacé de me décapiter, de me violer, moi et mes filles»

Des propos peu appréciés par l’ancienne chroniqueuse de TPMP, qui avait déclenché dans la foulée cette procédure judiciaire. Selon ses avocats, les déclarations de Sam Zirah pouvaient « salir » son image, réclamant alors la bagatelle de 20 000 euros « en réparation de son préjudice moral ».

« Une disproportion manifeste »

Mais le tribunal co...


Lire la suite sur ParisMatch