Attaque d’un fourgon dans l’Eure : « Je suis très fier de lui »… Le témoignage bouleversant du père d’un des agents tués

colère - Le père d’Arnaud Garcia, un des deux agents pénitentiaires tué dans l’attaque d’un fourgon dans l’Eure mardi, a pris la parole

La douleur d’un père. Après la mort mardi d’Arnaud Garcia, agent pénitentiaire tué dans l’attaque d’un fourgon qui a permis la fuite de Mohamed Arma, son père Dominique Garcia prend la parole.

« Je suis sous le coup de la colère. Il ne verra pas son bébé », a-t-il témoigné auprès de nos confrères de France Bleu Normandie. L’agent pénitentiaire, âgé de 34 ans, allait être papa dans quelques mois.

« Je suis très fier de lui »

« Il a voulu rentrer dans l’équipe d’intervention des extractions judiciaires, ce que je faisais avant mais dans la gendarmerie, et ça lui plaisait », raconte Dominique Garcia, qui se dit « très fier » de son fils. « C’était un très bon mec », décrit-il aussi au micro de BFMTV. « Il adorait son métier. C’était un bon vivant. »

Marié depuis trois ans, Arnaud Garcia vivait avec sa compagne à Blangy-le-Château, petite commune du Calvados. « Il avait rencontré des très bons collègues avec qui il s’entendait très bien », a poursuivi son père pour France Bleu.

« C’est notre fils unique, donc je l’ai mis dans une bulle toute sa vie. Et la bulle a explosé ». La compagne d’Arnaud est elle aussi « dévastée ». « C’est difficile pour elle, elle se sent abandonnée et essaye de faire face. Je la mets à l’écart des médias p(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Eure : Au moins deux agents tués dans l’attaque d’un fourgon pénitentiaire
Attaque d’un fourgon pénitentiaire dans l’Eure : Deux véhicules retrouvés brûlés après l'attaque
Attaque d’un fourgon pénitentiaire dans l’Eure : La mobilisation des agents a repris dans les prisons ce jeudi