Attaque contre des militaires à Nice en 2015: l'assaillant, un délinquant radicalisé, devant la justice ce lundi

1 / 2

Attaque contre des militaires à Nice en 2015: l'assaillant, un délinquant radicalisé, devant la justice ce lundi

Il avait exprimé sa haine de la France, des militaires et des juifs. Ce lundi comparaît devant la cour d’assises spéciale de Paris Moussa Coulibaly, 35 ans, accusé d’avoir attaqué au couteau trois militaires devant un centre communautaire juif à Nice, en février 2015. Jugé pour "association de malfaiteurs terroriste" et "tentatives d'assassinats terroristes", ce délinquant connu pour son "prosélytisme agressif" encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

"Il est déterminé, c’est certain"

En début d'après-midi ce 3 février 2015, les arcades de l’avenue Jean Médecin, à deux pas de la place Masséna, sont bondées lorsque Moussa Coulibaly se présente devant un bâtiment abritant le Consistoire israélite de Nice, la Radio Shalom et une association juive. Il fait tomber devant les militaires de l’opération Sentinelle en faction un sac contenant une bouteille d'eau afin de détourner leur intention, puis se saisit de l'un des deux couteaux dissimulé dans sa manche. L’assaillant porte alors un coup à un premier militaire, le blessant à la lèvre et à l'avant-bras, puis frappe au visage un deuxième, avant d’être maîtrisé par un troisième soldat.

Placé en garde à vue, il explique son acte par une haine des forces de l’ordre et de la communauté juive et affirme que les musulmans sont persécutés dans le monde. Me Caroline Laskar, l’avocate qui le représentait au début de la procédure avant d’être remerciée par...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi