Attaque chimique en Syrie : Bachar al-Assad se défend

France 2

Le président syrien contre-attaque. Avec une voix posée sans un mot plus haut que l'autre, il accuse. "Notre impression est que l'occident et surtout les États-Unis sont complices des terroristes et qu'ils ont monté toute cette histoire pour servir de prétexte à l'attaque américaine", argumente

Bachar al-Assad.

Bachar al-Assad demande une enquête impartiale

Le président syrien affirme également ne disposer d'aucune des armes dont il est mis en cause : "Nous n'avons aucune arme chimique, il y a quelques années que nous avons abandonné tout notre arsenal. Et même si nous en avions, nous n'avons jamais utilisé d'armes chimiques dans l'Histoire de notre pays." Il demande aujourd'hui une enquête. Une enquête impartiale a précisé le président syrien. Cela dans le but qu'elle ne serve aucun intérêt politique.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Référendum en Turquie : "Si le oui l'emporte", le régime deviendrait un "autoritarisme exacerbé"
VIDEO. Oui, on skie en Afghanistan !
VIDEO. "Envoyé spécial". Le Bamyan ski club
Etats-Unis : des défenseurs des animaux protestent contre la chasse d'animaux dans des réserves en Alaska
Etats-Unis : le passager expulsé va poursuivre United Airlines

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages