Attaque du Capitole: Trump «a choisi de ne pas agir», enfonce la Commission d’enquête

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors d'une nouvelle audition explosive, jeudi, la Commission d'enquête sur l'attaque du 6 janvier 2021 a dressé le déroulé de cette journée telle que vécue « minute par minute » par Donald Trump à l’intérieur de la Maison Blanche. L'ex-président « doit être tenu pour légalement responsable de l’attaque », assure le député Beni Thompson, président de la Commission.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

À 13h25, le 6 janvier 2021, Donald Trump vient d’être ramené de force à la Maison Blanche après une confrontation avec son service de sécurité qui refuse de le conduire au Capitole pris d’assaut par ses partisans. Le président s’installe alors dans la salle à manger privée près du bureau ovale et allume la télévision, explique Elaine Luria, membre de la Commission d’enquête. « Sur Fox News, il suit l’attaque en direct, dit-elle, pendant deux heures et demie sans bouger. »

« Jeter de l’huile sur le feu »

Et alors qu’au Capitole, son vice-président est évacué à la hâte face à des manifestants qui menacent de le pendre, Donald Trump poste un tweet pour accuser Mike Pence de trahison. « C’était jeter de l’huile sur le feu », dit une ancienne conseillère qui démissionne ce jour-là. Il faudra attendre 187 minutes d’inaction avant que Trump accepte enfin d’enregistrer à reculons une vidéo demandant à ses partisans de rentrer chez eux, tout en leur disant qu’il les aime et que l’élection a été volée.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles