Attaque du Capitole : focus sur une « cellule de crise » dans un hôtel

·1 min de lecture
Le Capitole sous étroite surveillance, le 18 septembre 2021, lors d'un rassemblement en soutien aux personnes interpellées lors de l'assaut du 6 janvier dernier.
Le Capitole sous étroite surveillance, le 18 septembre 2021, lors d'un rassemblement en soutien aux personnes interpellées lors de l'assaut du 6 janvier dernier.

L?assaut du Capitole le 6 janvier dernier n?a pas encore livré tous ses secrets. L?enquête parlementaire se poursuit aux États-Unis. Les projecteurs sont actuellement braqués sur une étrange « cellule de crise » dirigée par des conseillers de Donald Trump depuis un hôtel de luxe de Washington. Les avocats Rudy Giuliani et John Eastman, ainsi que Steve Bannon, proche allié de l?ex-président, se sont retrouvés au Willard InterContinental, tout près de la Maison-Blanche, avant et après l?assaut sur le siège du Congrès par des milliers de partisans de Donald Trump qui voulaient empêcher les élus de valider la victoire du démocrate Joe Biden à la présidentielle.

Avec d?autres responsables républicains, ils sont suspectés d?avoir fait la liaison entre la Maison-Blanche et des groupes ayant participé à la grande manifestation « Stop the Steal » (« Stop au vol » des élections) organisée le 6 janvier, selon la commission d?enquête spéciale de la Chambre des représentants, qui veut poursuivre Steve Bannon pour avoir refusé de témoigner.

À LIRE AUSSIAvec les pro-Trump qui voulaient rejouer la prise du Capitole

Les explications de l?ancien conseiller de 67 ans, l?un des artisans de la victoire de Donald Trump en 2016, sont considérées comme essentielles pour comprendre ce que faisait l?hôte de la Maison-Blanche le jour de l?assaut. Steve Bannon est soupçonné par les parlementaires d?avoir joué un rôle « dans l?opération de communication de la campagne ?Stop au vol? qui a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles