Attaque au nord du Burkina Faso : 47 morts civils et militaires, un deuil national décrété

Quarante-sept personnes dont trente civils, quatorze soldats et trois supplétifs de l'armée ont été tuées mercredi dans une attaque menée par des jihadistes présumés contre un convoi militaire, escortant des civils, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé le gouvernement burkinabè. Kalidou Sy, correspondant France 24, revient sur cette information.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles