Attaque au couteau à Nice : trois morts, l’assaillant blessé

Une attaque au couteau est survenue à Nice (Alpes-Maritimes) jeudi 29 octobre aux alentours de 9 heures. Une septuagénaire et un homme ont été égorgés dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption. Une troisième victime, une femme, a succombé à ses blessures après avoir trouvé refuge dans un bar. L’agresseur a été neutralisé par la police municipale à 9h10. Grièvement blessé, il est désormais à l’hôpital. Des opérations de déminage ont ensuite été menées durant toute la matinée à l’intérieur de l’édifice. Le parquet national anti-terroriste a été saisi, et une cellule de crise ouverte au ministère de l’Intérieur. L’auteur des actes aurait crié "Allah Akbar" Thomas Cuny, en direct depuis Nice, donne des informations sur l’assaillant. "Il s’agit d’un homme âgé entre 20 et 30 ans", indique le journaliste. Les enquêteurs profitent de son hospitalisation "pour relever ses empreintes" afin de connaitre son identité. Christian Estrosi, le maire de la ville, a réagi suite à l’attaque : "Nice […] est en train de payer un tribut beaucoup trop lourd en étant une fois de plus victime de l’islamo-fascisme". L’auteur des actes "n’a cessé de répéter en boucle devant nous ‘Allah Akbar’ alors qu’il était médicalisé sur place", a-t-il ajouté.