Attaque au couteau à Nice : "Nous Niçois nous sommes tous terriblement éprouvés", déclare Christian Estrosi

franceinfo
·1 min de lecture

Le maire de Nice a fait part sur franceinfo de son émotion après l'attaque au couteau à l'intérieur de la basilique Notre-Dame de Nice.

"Le sacristain est une des deux victimes à l'intérieur de l'église", a déclaré jeudi 29 octobre sur franceinfo Christian Estrosi, le maire de Nice, après l'attaque au couteau qui a fait trois morts dans sa ville. "Le troisième blessé est décédé alors qu'il avait réussi à s'extraire de l'église, précise également l'élu.

>>> Attaque au couteau à Nice : le bilan est porté à trois morts, le Parquet national antiterroriste se saisit. Suivez notre direct

Parmi les victimes, il y a une dame "sur laquelle le même mode opératoire que sur Samuel Paty a été utilisé avec la même sauvagerie. Il y a ce sacristain aimé par tous les paroissiens, par de nombreux Niçois."

Emmanuel Macron attendu sur place

Christian Estrosi était sur place lorsque l'auteur de l'attaque a été "neutralisé par la police municipale et menotté et qu'il a proféré ses cris (Allah akbar) qui ne font aucun doute sur le fait qu'une fois de plus l'islamo-fascisme a frappé à Nice et dans notre pays", a expliqué Christian Estrosi qui ajoute : "Les forces de l'ordre sont en train de commencer à faire les relevés en présence du procureur de la République." Le parquet national antiterroriste doit, par le biais du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi