Trois journalistes européens "exécutés" après une attaque dans l'Est du Burkina

·1 min de lecture

Deux journalistes espagnols et un irlandais portés disparus depuis une attaque lundi dans l'Est du Burkina Faso, ont été "exécutés", a annoncé mardi un responsable des services de sécurité burkinabè, Madrid confirmant la mort de ses deux ressortissants. "C'est très regrettable, mais les trois Occidentaux ont été exécutés par les terroristes", a déclaré ce responsable des services de sécurité du Burkina. "Les personnes sur des images diffusées par les groupes armés ont été identifiées comme étant les trois Occidentaux qui étaient portés disparus depuis hier" lundi, a-t-il ajouté.

A Madrid, le Premier ministre Pedro Sanchez a confirmé mardi la mort des deux Espagnols. "La pire des nouvelles a été confirmée. Toute notre affection pour les familles et les proches de David Beriain et Roberto Fraile, assassinés au Burkina Faso", a-t-il écrit sur son compte Twitter en exprimant sa "reconnaissance à ceux qui, comme eux, pratiquent au quotidien un journalisme courageux et essentiel depuis les zones de conflit".

Ils réalisaient un documentaire sur le braconnage

Selon la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, ces deux journalistes, "réalisaient un documentaire sur les dispositifs mis en place au Burkina Faso pour protéger les parcs nationaux, pour protéger ses ressources naturelles contre le braconnage et sur les populations vivant dans les parcs naturels". A Dublin, le ministère des Affaires étrangères a indiqué être "au courant" de la disparition d'un resso...


Lire la suite sur Europe1