Attaque en Arabie saoudite : "La menace pèse sur les Français" qui vivent dans des pays musulmans, prévient Georges Malbrunot

Mercredi 11 novembre, une attaque à l'engin explosif commise dans un cimetière de Djeddah (Arabie saoudite) a fait deux blessés. Pour Georges Malbrunot, pas de doute : l'assaillant avait bien préparé son coup et visait les Français. "Ce cimetière non-musulman est très discret, très peu connu, situé dans un quartier principalement habité par des immigrés africains, contextualise Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro. C'est donc une attaque bien préparée, le terroriste a dû bénéficier de complicités. Le consul général de France, qui avait organisé cette cérémonie, était clairement une cible." Emmanuel Macron a voulu apaiser les tensions Ces dernières semaines, des manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes un peu partout dans le monde musulman. Leur cible : Emmanuel Macron, qui a fait du droit au blasphème (et donc à caricaturer le prophète Mahomet) une liberté inaliénable. Et l'attaque perpétrée à Djeddah pourrait bien se reproduire ailleurs. "Au-delà de l'Arabie saoudite, c'est une menace qui pèse sur les Français dans l'ensemble du Moyen-Orient, au Maghreb et probablement aussi en Afrique, souligne le journaliste. Emmanuel Macron a voulu apaiser la situation, se distancier de ces caricatures. Mais ces efforts-là produisent peu de résultats."